Journée Internationale de la Femme 2020

Par la création en 2018 d’un ministère à part, le gouvernement luxembourgeois a mis un accent particulier sur la digitalisation, domaine qui a d’énormes potentialités de développement économique. C’est un domaine très varié qui comporte indubitablement des aspects d’égalité entre femmes et hommes. Dans ce contexte, il importe de souligner que le Luxembourg s’est également engagé au niveau de l’Union européenne en étant Etat signataire de la déclaration « Commitment on women in digital ». Une première rencontre entre les représentants nationaux des Etats signataires aura lieu le 30 septembre 2019 à Bruxelles.

Il importe, d’une part, d’assurer un accès égalitaire aux nouvelles technologies afin que les femmes et les hommes puissent pleinement en profiter. D’autre part, les femmes sont trop peu nombreuses dans les métiers du numérique. Les conséquences du très faible nombre de femmes dans les métiers du numérique sont tout à la fois économiques et sociétales. Économiques dans la mesure où l’ensemble des secteurs d’activité éprouve de plus en plus de difficultés à recruter en nombre suffisant, mais aussi en qualité, les talents dont ils ont besoin pour mener les transformations numériques indispensables à leur compétitivité. Sociétales, car il n’est pas admissible que la société numérique, dont les impacts sur notre quotidien sont croissants, ne soit pensée, développée et gouvernée que par des hommes. Les professions dans le numérique continuent à être très stéréotypées et sont souvent vues comme « masculines ».

La promotion des filles et des femmes dans le numérique est un sujet permettant de thématiser l’aspect multidimensionnel de l’égalité entre femmes et hommes. En effet, la question est liée aux politiques de l’emploi, de l’éducation et de l’enseignement supérieur et rejoint également les objectifs formulés dans le cadre de la stratégie ministérielle de lutte contre les stéréotypes pour rompre avec les clichés, préjugés et stéréotypes ayant des impacts indéniables sur les choix académique et professionnel.

« Lëtz go equal in digital »

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, le ministère de l’Egalité et Women in digital empowerment (WIDE) s’associent pour une conférence sur les opportunités professionnelles pour les femmes et les hommes dans le secteur numérique. Des responsables de startups présenteront leurs expériences et convictions pour encourager la mixité dans ces métiers d’avenir.

Conférence « Lëtz go equal in digital » le jeudi 5 mars 2020, de 12h30 à 14h30 à la Halle des poches à fonte (avenue du Rock’n’Roll / avenue des Hauts fourneaux, Esch Belval). En voici le programme :

Mot de bienvenue et modération : Marina Andrieu

Allocutions : Taina Bofferding – Ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes et Claude Meisch  – Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Pitchs de responsables de startups :

  • Illana Devillers, Food4all
  • Diane Delava, Mattrvest 
  • Imeshi Weerasinghe et Charlotte Wirion, WEO
  • Iris Hoffelt et Stephan Peters, Zsports

Panel de discussion 

Mot de clôture et Verre de l’amitié 

Ensemble, accélérons la mixité dans le digital !

Pour vous inscrire, nous vous remercions de bien vouloir confirmer votre participation : secretariat@mega.etat.lu L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.


Langue

Commande gratuite

Gratis Bestellung

  • bestellung@mega.public.lu
  • +352 247-85826